contact
Contactez-nous ! Contact
basket
Mon panier Panier
shipping
Livraison offerte dès 199CHF d'achat
gift
Un cadeau offert dès 150CHF d'achat
L'entretien du sac de couchage

L'entretien du sac de couchage

Entretien d'un sac de couchage



Il est important d’entretenir avec attention son sac de couchage si vous souhaitez qu’il vous accompagne pour une longue période. Et oui, un sac de couchage, c’est comme un bébé : il faut le laver régulièrement, le faire dormir au sec et même parfois le nourrir !  



Entretenir son sac de couchage 



Plusieurs étapes sont primordiales dans l’entretien d’un sac de couchage pour qu’il reste en bon état le plus longtemps possible :

1.  Le nettoyage

 

2. Le séchage

 

3. Le rangement

 

4. Imperméabiliser son sac de couchage

 

Autres astuces d'entretien





 LE NETTOYAGE


Le premier réflexe à avoir avant de se lancer dans une opération de nettoyage de votre sac de couchage est de lire attentivement les conseils donnés par le fabricant. Souvent ceux-ci se trouvent sur l’étiquette, ou alors ils sont inscrits sur le sac de rangement. Cela vous permettra notamment d’obtenir des informations sur la composition de votre sac de couchage. Car attention, suivant la composition de votre sac de couchage, les préconisations de nettoyage ne seront pas les mêmes !

 

 

Fibres Synthétiques

À la machine à laver  :

S’il s’agit d’un garnissage en fibres synthétiques, retournez totalement le sac de couchage, fermez toutes les fermetures éclairs et programmez la machine sur un programme délicat, avec une température maximale de 40 degrés. Une température supérieure pourrait abîmer les fibres synthétiques de manière irréversible. Petite astuce : choisissez une lessive sans adoucissant pour ne pas altérer l’isolation de votre sac de couchage.

À la main :
Il est également possible de laver son sac de couchage en fibres synthétiques à la main. C’est une solution qui est beaucoup moins risquée que le lavage à la machine mais qui prend beaucoup plus de temps. Préparez alors un bac d’eau chaude, d’environ 40 degrés. Ajoutez-y un bouchon et demi de lessive (cette dose peut varier en fonction de l’état de saleté), ici encore sans adoucissant. Frottez soigneusement les tâches à l’aide d’une éponge. Pour finir, rincez abondamment le sac de couchage, environ cinq fois et assurez vous que la totalité de la lessive soit bien évacuée.   


Duvet

À la machine à laver  :

Vérifiez bien que votre sac de couchage en duvet est compatible avec un lavage en machine, au risque de le rendre inutilisable. Avant de lancer le lavage, ajoutez dans le tambour quelques balles de tennis (propres) pour éviter que le duvet ne se tasse. Choisissez un programme délicat sur votre machine et optez pour une température maximale de 30 degrés. Ne pas activer l’essorage dans le lave-linge ! Essayez de stopper le lave-linge après qu’il ait terminé le rinçage. Si possible, utilisez de la lessive spéciale duvet pour qu’elle n’agresse pas la matière qui est très fragile.  

À la main :

Faites tremper votre sac de couchage quelques heures dans de l’eau tiède et savonneuse. Vous pouvez utiliser de la lessive si votre sac de couchage est vraiment sale, mais encore une fois, essayez d’opter pour de la lessive spéciale pour duvet. Passez un coup d’éponge ou de brosse sur les parties les plus sales. Ensuite pressez le duvet avec vos mains en vous assurant que l’eau traverse correctement le tissu et que la lessive travaille en profondeur. Pour finir, rincez abondamment le sac de couchage, environ cinq fois et assurez vous que la totalité de la lessive a bien été évacuée.   

 




Faire sécher son sac de couchage

 

 LE SÉCHAGE


Pour un séchage à l’air libre, ouvrez le sac de couchage entièrement et déposez-le sur une surface plane. Retournez-le de temps en temps pour qu’il sèche correctement des deux côtés. Sachez tout de même que le séchage à l’air libre peut être très long, environ un ou deux jours complets.

Si vous souhaitez accélérer un peu le processus de séchage, il est possible d’utiliser un sèche-linge. Utilisez un programme à très basse température et ajoutez dans le tambour des balles de tennis. Une fois le programme terminé, essorez et cassez les agglomérats de duvets qui peuvent éventuellement s’être formés dans le sèche-linge. Finalisez le séchage à l’air libre, en positionnant le sac de couchage sur une surface plane.


 LE RANGEMENT


Pour le stockage, on aurait tendance à penser que la meilleure manière de stocker son sac de couchage est de le ranger dans son sac de compression. Mais au contraire, votre sac de couchage a besoin d’air qu’il soit en duvet synthétique ou naturel, il faut donc le laisser respirer au maximum.

 

Le fait de rouler son sac de couchage toujours de la même manière entraîne la création de plis récurrents qui abîment le garnissage à long terme en formant des ponts thermiques.

 

Le rangement optimal pour un sac de couchage serait donc de le laisser sur une surface plane à l’air libre. Cependant, cette méthode demande beaucoup d’espace. Ainsi, nous vous conseillons d’utiliser la large housse ventilée en mesh fournie lors de l’achat (pour la majorité des sacs en duvet naturel) sans le plier mais bourrant simplement. Vous pouvez aussi utiliser une penderie afin qu’il soit suspendu librement. Cependant, veillez à changer de sens plusieurs fois dans l’année afin que le duvet n’agglomère pas sur le bas de celui-ci.

 

Finalement, vous pouvez l’entreposer dans un endroit sec à l’abris des rayon UV.



 IMPERMÉABILISER SON SAC DE COUCHAGE


Cette dernière étape ne concerne que les sacs de couchage composés d’un tissu extérieur déperlant/hydrophobe. Si c’est le cas, il est possible de le ré-imperméabiliser avec des produits d’entretien spécialisés.



Impermeabiliser son sac de couchage

 

Autres astuces d'entretien : 


  • Pour finir, il existe quelques astuces d’entretien, si vous voulez être assuré d’avoir fait le maximum pour vous occuper au mieux de votre sac de couchage. Tout d’abord, il est possible, voire conseillé, d’insérer un sac à viande ou drap de sac dans votre sac de couchage lorsque vous l’utilisez. Cela vous permettra de repousser amplement la date de lavage nécessaire de votre sac de couchage. Dans la même logique, si vous dormez à la belle étoile, nous vous conseillons d’utiliser un sursac pour ne pas salir votre sac de couchage (en plus de ça, nettoyer un sursac est une chose beaucoup plus facile que de nettoyer un sac de couchage).
  • Lorsque vous vous trouvez face à la triste découverte de trous dans votre duvet, rassurez vous : il est toujours possible de le réparer ! Si la mauvaise nouvelle s’annonce au milieu d’une rando, il est possible de réparer temporairement les trous avec du Duct Tape. À long terme, la meilleure solution pour contrer les trous dans le sac de couchage c'est d'utiliser des patchs de réparation, afin que les fibres synthétiques ou le duvet ne puissent pas s’échapper. Découvrez notamment les produits McNett sur Snowleader.com. 
  • Il est préférable d’aérer et de secouer régulièrement les sacs de couchage, particulièrement ceux en duvet. Cela permet de faire gonfler le rembourrage et celui-ci, à long terme, vous en remerciera en ne s'aplatissant pas.
  • Pour finir, lorsque vous êtes en randonnée, essayez de ranger votre sac de couchage de manière à ce qu’il soit suspendu ou étendu dans un endroit ventilé. De cette manière vous serez assuré qu’il séchera bien au quotidien.





L'entretien du sac de couchage





Découvrir la sélection des sacs de couchage
faite par les équipes d'experts de Snowleader.